5 raisons de voyager en train

Quel est le moyen le plus rapide pour aller du centre de Paris au centre de Londres ? Certainement pas l’avion – à moins que vous n’ayez un jet privé… En Europe, les trains sont confortables, économiques, et surtout, très pratiques.

Voici quelques raisons de voyager en train au sein de l’Europe :

Optimiser son temps – d’un centre-ville à un autre

Alors que les aéroports sont souvent situés en dehors des villes qu’ils desservent, le train a l’avantage de vous conduire directement au cœur de l’action. Le vol Paris CDG – London Heathrow, par exemple, ne dure qu’1 heure environ, mais l’aéroport se trouve à 25km du centre-ville, ce qui vous oblige à prendre le taxi ou les transports publics pour vous rendre au cœur de la capitale anglaise. Au final, le trajet est plus long et parfois plus fatigant que prévu.

London Heathrow St Pancras

Souvent, les aéroports qui travaillent avec des compagnies aériennes charter sont situés encore plus loin du centre-ville: London Gatwick, qui est la base de la compagnie aérienne Easyjet, est plus proche de Brighton que du centre de Londres.

L’Eurostar, lui, met 2h15 pour aller de Paris-Nord à Londres St Pancras. Et de Bruxelles-Midi à Londres St Pancras? 1h54.

Si vous additionnez le temps de trajet pour vous rendre de chez vous à l’aéroport, le check-in, le passage de la sécurité, le transport pour aller jusqu’au centre-ville, le train est donc bien plus rapide que l’avion !

C’est souvent le cas des trajets à l’intérieur d’un même pays. L’Espagne, par exemple, a beaucoup investi dans le trafic ferroviaire et l’Alta Velocidad Española (AVE) dessert aujourd’hui la plupart des grandes villes européennes. Il y a 54 trains par jour entre Madrid et Barcelone et le trajet dure 2h30 (billets dès €37,75). Le même trajet en bus serait, certes, légèrement moins cher mais durerait au moins 3 fois plus de temps.

Les vols coûtent à peu près le même prix que l’AVE et durent environ 1h15, mais il faut prendre le train à chaque extrémité du trajet pour aller à l’aéroport puis jusqu’au centre-ville. Avec tous les changements, vous n’aurez pas le temps de faire quoi que ce soit. Alors qu’en prenant l’AVE, vous pourrez profiter du voyage pour travailler, lire ou jouer à Candy Crush !

Voyager en toute tranquillité

Swiss Train
Bernina Express, Photo: Hans-Rudolf Stoll

La violence au volant est un véritable fléau. La violence dans les airs se généralise à mesure que le transport aérien devient de moins en moins confortable. En revanche, la violence sur les rails est quasi inexistante.

Le train a quelque chose de foncièrement apaisant. Peut-être est-ce le fait de pouvoir voir le paysage défiler à travers la fenêtre ou de pouvoir faire une petite pause dans la voiture-restaurant. Pour certaines personnes, le simple fait de voyager sur la terre ferme est rassurant.

Si vous prenez le train pour aller de Freiburg à Berlin, par exemple, le trajet durera environ 8 heures (billets dès €79). Vous pourrez admirer les somptueux paysages de la Forêt Noire pendant la journée ou vous reposer dans le train couchette la nuit, comme l’a fait récemment notre équipe lors de son « Famtrip » en Allemagne. Si vous envisagez de faire un séjour duo-destinations, il peut s’avérer plus économique de prendre le train entre les deux villes de votre séjour.

Berlin-Hauptbahnhof
Berlin Hauptbahnhof

A l’aéroport, le personnel de sécurité est, par nécessité, un peu ronchon… pourquoi ne pas les laisser là où ils sont et opter pour un voyage en train ?

Voyager à petits prix

En faisant vos réservations à l’avance, vous pourrez trouver de très bonnes offres sur les billets de train internationaux. Les billets les moins chers pour un voyage Paris/Londres aller-retour en Eurostar sont à £69 (ou €88). Lorsqu’on pense que les vols économiques proposés par Easyjet coûtent à peu près le même prix, le voyage en train est bien plus attractif.

Avec un billet Prem’s (dès €29 l’aller simple), vous pourrez voyager entre Zurich et Vienne en moins de 8 heures. La ligne fait partie du service « Railjet » de l’ÖBB, qui s’étend de Zurich à Budapest (à partir de €40 l’aller). L’important, c’est d’acheter ses billets à l’avance car les deux billets cités ci-dessus sont disponibles en nombre limité, dans le cadre du plan « Sparschiene » de l’ÖBB.

OEBB-Railjet
ÖBB Railjet, Photo: Ken Hawkins

Vous trouverez aussi de très bons prix sur place, une fois arrivé dans votre pays de destination. Le « Schönes-Wochenende-Ticket » de la Deutsche Bahn (plus d’infos) coûte €42 et vous permet de voyager sur le réseau de la DB à cinq (tous ensemble), le samedi ou le dimanche (une journée seulement) de minuit à 3h du matin le surlendemain. Parfait pour explorer l’Allemagne en bonne compagnie !

En Grande-Bretagne, on trouve facilement des billets de train bon marché en réservant à l’avance. Un aller simple Londres-Liverpool (ou Manchester) vous coûtera seulement  £12.50 si vous le prenez à l’avance, alors que vous débourserez au minimum £75 si vous l’achetez le jour même du voyage. La Grande-Bretagne ayant privatisé ses lignes de chemin de fer, son système ferroviaire peut paraître un peu compliqué, mais nous vous recommandons le site thetrainline.com pour faire vos réservations en ligne.

Le train n’est pas toujours l’option la moins coûteuse pour voyager à l’international, notamment depuis que les compagnies aériennes de type « charter » ont fait leur apparition, mais il peut être intéressant de comparer les prix avant de prendre une décision. Vous trouverez la liste des principales entreprises de chemin de fer européennes à la fin de cet article.

Respecter l’environnement

Le train a une plus faible consommation énergétique que l’avion ou la voiture. Les émissions de CO2 engendrées par le trafic aérien vont de 0.24 kg de CO2 par kilomètre passager pour les court-courriers à 0.18 kg de CO2 par kilomètre passager pour les long-courriers. Les vols de courte durée, notamment ceux qui desservent l’Europe, sont plus polluants en raison de la forte consommation de carburant au décollage et à l’atterrissage (le Concorde brûlait deux tonnes de carburant au sol ne serait-ce que pour atteindre la piste de décollage…).

En moyenne, un train régional ou un métro produit 0.16 kg de CO2 par kilomètre passager et les trains longue distance produisent 0.19 kg de CO2 par kilomètre passager.

Faire des rencontres (ou pas)

Dans le film Before Sunrise de Richard Linklater, sorti en 1995, un jeune Américain (Ethan Hawke) en voyage en Autriche engage la conversation avec sa voisine de train, une jeune Française (Julie Delpy). Rapidement, ils décident de descendre à Vienne pour passer la soirée ensemble. Deux films et presque 20 ans plus tard, le couple tient toujours !

north-by-northwest-dining-car

Et il y a aussi cette scène mémorable dans La mort aux trousses d’Alfred Hitchcock où Cary Grant séduit Eva Marie Saint dans la voiture-restaurant.

Un long voyage en train favorise les rencontres et le wagon-restaurant est l’endroit idéal pour faire connaissance avec les autres passagers. Si vous n’êtes pas d’humeur loquace, mettez votre casque sur les oreilles et profitez de la vue en paix !

Avez-vous déjà voyagé en train à l’intérieur de l’Europe ? Comment le voyage s’est-il passé ?

Compagnies de chemin de fer européennes:

Autriche: www.oebb.at

Belgique : www.belgianrail.be

République Tchèque : www.cd.cz

Danemark: www.dsb.dk

Eurostar: www.eurostar.com

France: www.sncf.com

Allemagne: www.bahn.com

Italie: www.trenitalia.com

Pays-Bas: www.ns.nl

Portugal: www.cp.pt

Espagne: www.renfe.com

Suède: www.sj.se

Suisse: www.sbb.ch

Print Friendly