Responsabilité Sociétale de l’Entreprise et séjours linguistiques

Ces dernières années, les fluctuations de l’économie mondiale ont relégué les questions sociales et environnementales au second plan des priorités internationales. Ce graphique, élaboré à l’aide de Google Trends, montre que l’intérêt pour les questions de développement durable a considérablement chuté au cours de la décennie passée :

En 2008, lorsque nous nous sommes engagés sur la voie de la Responsabilité Sociétale et environnementale de l’Entreprise (RSE), nous avons commencé par analyser comment notre organisation pouvait avoir une action positive sur les personnes et les environnements avec lesquels nous interagissons. De là est née la Charte de Développement Durable ESL, qui fait aujourd’hui partie intégrante de notre culture d’entreprise.

L’un de nos principaux objectifs était d’améliorer notre impact global tout en prouvant que cela pouvait être bon pour les affaires: en assurant le bien-être de notre personnel, de nos étudiants et de nos fournisseurs, tout en agissant pour l’éco-efficacité, nous avons également assuré la pérennité de notre activité.

Nous avions également pour objectif de susciter l’action au sein du secteur éducatif en sensibilisant tous ses acteurs aux questions environnementales. Grâce à des initiatives comme l’outil d’autoévaluation RSE, ce projet est en passe de devenir une réalité. Il y a peu, le magazine Study Travel a consacré sa une à la RSE dans le secteur des séjours linguistiques. L’article a largement mis en lumière le rôle d’ESL – Séjours Linguistiques dans ce domaine, en soulignant notre engagement de longue date en faveur du développement durable et nos actions pour encourager les bonnes pratiques chez nos partenaires internationaux.

Des défis pour le secteur des séjours linguistiques

Apprendre les langues est naturellement compatible avec une démarche de développement durable. Mais la compréhension culturelle ne peut s’acquérir que sur le terrain, en allant à la rencontre des autres cultures. Cela implique, par définition, de voyager. Et on le sait, les trajets longue distance, particulièrement en avion, génèrent des émissions de CO2.

Ces deux forces ne « s’annulent pas » et il est important que les entreprises recherchent activement des moyens d’améliorer leur impact global. Chez ESL, nous donnons aux étudiants la possibilité de compenser leurs émissions de gaz carbonique par l’intermédiaire de myclimate. Mis bout à bout, tous ces petits gestes peuvent faire une grosse différence.

Parallèlement au lancement de notre outil d’autoévaluation RSE, nous avons créé un forum RSE destiné à tous les acteurs du secteur, qui permet aux écoles de partager leurs expériences et d’échanger leurs astuces.

Perspectives 2015

La RSE est devenue un élément-clé de la stratégie globale d’ESL et nous cherchons constamment à mettre en œuvre de nouvelles initiatives compatibles avec notre activité. Toutes vos suggestions sont les bienvenues : n’hésitez pas à nous contacter via nos pages Facebook !

Print Friendly