Le cricket? J’aime pas, j’adore!

Dans quelques semaines aura lieu l’une des plus grandes manifestations sportives de la planète et vous n’étiez probablement même pas au courant. Les fans de cricket, eux, attendent l’événement avec impatience. Leur nombre est estimé à 2,5 milliards.

Deuxième sport le plus suivi au monde, le cricket se joue sur tous les continents, dans pratiquement toutes les anciennes colonies britanniques (à l’exception des pays où on préfère le hockey sur glace). L’équipe à domicile, l’Australie, part grande favorite de cette Coupe du monde 2015, mais personne n’exclut une victoire de l’Afrique du sud, de l’Inde, championne en titre, ou de la Nouvelle-Zélande, coorganisatrice de l’événement.

Ce qu’il faut savoir sur le cricket

Si vous découvrez le cricket aujourd’hui, ce sport pourra vous paraître déconcertant, voire ennuyeux – mais s’il passionne le tiers de la planète, il doit bien y avoir une raison, non ?

Le but du jeu est de marquer des points (runs): un lanceur (bowler) lance la balle à un batteur (batsman), qui doit renvoyer la balle le plus loin possible des receveurs (fielders) puis courir jusqu’à l’autre extrémité du terrain pour marquer le point. Le batteur est éliminé (out) si son lancer est intercepté ou si le lanceur renverse le guichet (wicket) – cette structure de bois placée derrière le batteur, composée de trois piquets verticaux et de deux témoins horizontaux. Le batteur peut également se faire éliminer s’il bloque la balle avec sa jambe pour l’empêcher de renverser le guichet.

Voilà les règles de base.

Il y a plusieurs façons de jouer au cricket, des tournois « Twenty20 » où les matchs durent environ 3h, aux « test matchs » qui s’étalent sur plusieurs jours. Cette année, la Coupe du monde se déroulera au format « One Day Cricket », sans doute le plus populaire. Comme son nom l’indique, chaque match dure une journée, interrompue par la pause de midi et le thé de l’après-midi.

La culture du cricket

De l’extérieur, le cricket a tout d’un sport de gentlemens. A la faveur d’un voyage en train dans les régions les plus traditionnelles d’Angleterre, vous apercevrez peut-être, au loin, une partie de cricket sur l’herbe verte d’un village de campagne, telle une scène d’un autre temps.

Si le cricket est, à n’en pas douter, l’un des sports les plus civilisés qui soient, vous seriez certainement choqué d’entendre les petites piques que se lancent les joueurs entre eux. Pratique très courante en cricket, le sledging consiste à insulter son adversaire pour tenter de lui faire perdre sa concentration. Les Australiens sont passés maîtres dans cet art de la répartie. Plus l’insulte est recherchée, mieux c’est. Les meilleures entrent d’ailleurs dans le « folklore » du cricket.

En voici un exemple: lors d’un test match de 1991, le joueur pakistanais Javed Miandad traita Merv Hughes, légende du cricket australien, de « chauffeur de bus obèse ». Peu après l’incident, Hughes élimina Miandad au lancer. En passant devant lui pendant sa course, il lui lança avec un sourire: « billets, s’il vous plaît ».

Une autre légende rapporte que l’Australien David Boon Parmi aurait consommé pas moins de 52 canettes de bière lors d’un vol Sydney-Londres en 1989.

Comparé à d’autres sports, le cricket reste cependant relativement poli, même dans l’intimidation verbale. Rod Marsh, ancien joueur de cricket, a lui même déclaré : « pour nous, il a toujours été clair que toute référence aux femmes, aux petites amies, aux mères, etcetera étaient strictement verboten ».

Scandales

Ces dernières années, le cricket a connu plusieurs controverses plus ou moins graves, des cas de balles falsifiées – le cuir avait été renforcé par endroits pour influencer la trajectoire de la balle – aux trucages de matchs pour le compte de syndicats de parieurs mafieux.

L’un des incidents les plus célèbres s’est produit en 1981, lors d’un match entre l’Australie et la Nouvelle-Zélande. Tout s’est joué sur la dernière balle. La Nouvelle-Zélande devait marquer 6 points pour égaliser, ce qui n’eût été possible qu’en renvoyant la balle en dehors des limites du terrain sans qu’elle ne touche terre. Pour empêcher le batteur néo-zélandais de marquer, le lanceur australien fit délibérément rouler la balle au sol.

Le Premier Ministre néo-zélandais a déclaré qu’il s’agissait de « l’incident le plus abject (qu’il ait) connu dans toute l’histoire du cricket » et d’un « d’acte d’une incroyable lâcheté ».

La plupart des scandales autour du cricket mettent en cause des joueurs avec trop d’énergie et de temps libre, qui s’illustrent en faisant un usage abusif de leur « troisième piquet » en tournée.

Les légendes du cricket

Parmi les plus grands noms du cricket, on compte Muttiah Muralitharan (Sri Lanka), Sachin Tendulkar (Inde), Wasim Akram (Pakistan), Viv Richards (Antilles), Ian Botham (Angleterre) et Don Bradman (Australie).

Pour savoir lequel vous devez proclamer grand vainqueur, vérifiez dans quel pays vous vous trouvez et choisissez le joueur de ce pays. L’impair à ne pas commettre : supporter un joueur anglais en Australie, un joueur pakistanais en Inde, etc.

Glossaire du cricket

Duck – Lorsque le batteur est éliminé par le lanceur avant d’avoir pu marquer un seul point (run).

Howzat? – En bon anglais, how’s that? : lorsque les joueurs cherchent à convaincre l’arbitre que le batteur est out.

Innings – Manche ou « tour de batte » pour une équipe ou un joueur

« It’s just not cricket » – Lorsque quelque chose est contraire aux règles du fair play ou de la justice (expression d’ordinaire utilisée en dehors du monde du cricket)

LBW (Leg Before Wicket) – Jambe devant guichet : lorsqu’un batteur bloque la balle avec sa jambe pour l’empêcher de renverser le guichet

Over – Set de six balles consécutives par un même lanceur

Stumps – Il s’agit des piquets que défend le batteur. Ils sont équipés de caméras aujourd’hui.

Wicket – Guichet : désigne un ensemble de piquets surmontés par des témoins OU le terrain lui-même OU l’élimination du batteur

Coupe du monde: où et quand ?

La Coupe du monde de cricket aura lieu du 14 février au 29 mars 2015 dans différentes villes d’Australie et de Nouvelle-Zélande. La finale se jouera à Melbourne.

Qui soutenir ?

Cette année, l’Afghanistan s’est qualifié pour le tournoi. Son équipe nationale, qui n’existe que depuis 2001, a peu de chance de gagner mais recevra certainement un accueil très chaleureux.

Vous avez déjà joué au cricket ? Ou bu 52 cannettes de bière pendant un vol ? Faites-nous part de vos expériences dans les commentaires !

Crédits image: John Turner (CC BY 2.0) Edd’s Images (CC BY 2.0) Pulkit Sinha (CC BY-SA 2.0)
Print Friendly