L’Italie – un paradis des saveurs

Les troupes de Jules César étaient de loin de s’imaginer que la cuisine italienne ferait le tour du monde. Aujourd’hui, on mange des pizzas et des pâtes à travers la planète, de Piacenza à Perth en passant par la Patagonie.

Un séjour linguistique en Italie, c’est un voyage au cœur de la gastronomie italienne. Voilà un pays où la cuisine est un art à part entière, où l’on passe des heures en cuisine à préparer le repas familial et où l’excellence culinaire se transmet de générations en générations.

Nous avons demandé à certains de nos conseillers et écoles partenaires en Italie de nous recommander une spécialité de leur région. Voici leurs suggestions :

Milan: Risotto alla Milanese

Risotto-alla-Milanese

 Photo: iz4aks

Olivier, de notre agence de Milan, recommande ce risotto milanais délicatement parfumé:

« Faire un voyage en Italie sans goûter à cette spécialité est un sacrilège. Chaque région a ses spécialités, mais si vous allez à Milan, vous devez absolument goûter au fameux risotto alla Milanese. Le plat se caractérise par sa couleur jaune, qui lui vient du safran ». Pour manger un bon risotto, Oliver conseille l’Osteria La Piola (« proche du Città Studi et parfait pour les étudiants ») et Ambrosiano (« cet hôtel a reçu le prix du meilleur risotto de Milan »). Le risotto peut très bien se manger seul, mais il est souvent accompagné d’un osso buco.

Pour en savoir plus sur l’histoire du Risotto alla Milanese et en connaître la recette, consultez cesite internet.

En savoir plus sur nos cours d’italien à Milan

Sicile: Pasta pesce spada e menta

Pasta-con-Spada-e-Menta

Ketty Scarcella, notre partenaire de Babilonia Taormina, en Sicile, recommande les Spaghetti con Spada e Menta – spaghettis à l’espadon et à la menthe.

Ketty : « La Mer de Sicile est une véritable malle au trésor qui offre un superbe aperçu des possibilités culinaires de l’île. Apprivoiser la cuisine sicilienne, c’est partir à la découverte de traditions d’un autre temps, apportées par les nombreux conquérants de l’île. A l’époque où l’île n’était encore qu’une colonie grecque, les délicieux poissons pêchés sur la côte sicilienne étaient déjà réputés dans tout le territoire de l’Antiquité classique. Du début du IXème siècle jusqu’en l’an 1000 après Jésus-Christ, les Arabes, qui dominaient alors la Sicile, introduisirent le mélange sucré/salé dans la préparation du poisson, de la viande et des légumes. »

« Parmi les spécialités siciliennes les plus célèbres à base de poisson, on citera les fritures de vairon, en dialecte sicilien cicireddu ou sciabbacheddu, que l’on retrouve souvent sur les marchés de Palerme, mais aussi les produits typiques qui se vendent dans la rue, comme la pieuvre, l’oursin de mer et les fruits de mer crus ou cuits. Les marchés, c’est l’une des choses que je préfère dans mon pays… ils sont comme un voyage au cœur du peuple sicilien : ambiance, magie, couleurs, éclats de voix et chaos… on peut y découvrir tout ce qui constitue le vrai caractère sicilien. »

Pasta pesce spada e menta est une entrée (primo piatto) très populaire en Sicile. Vous trouverez la recette de ce plat simple mais savoureux ici.

En savoir plus sur nos cours d’italien à Taormina

Vérone: Risotto all’Amarone

Risotto-all-Amarone

Sonia, responsable du bureau ESL de Vérone, recommande le Risotto all’Amarone:

« On ne peut pas visiter Vérone sans goûter au célèbre risotto all’Amarone, l’une des spécialités les plus savoureuses de notre cuisine traditionnelle. Trois produits de qualité, issus du terroir, garantissent la saveur de ce plat unique. »

« Le risotto, souvent servi sur un panier de parmesan, est cuisiné avec du riz Vialone Nano, une variété typique de la région, du fromage Monte Veronese et, bien entendu, le vin rouge Amarone. Ce dernier, qui signifie littéralement « très amer », est né de l’erreur d’un viticulteur aux alentours des années 1940 : aujourd’hui, c’est l’un des vins les plus prestigieux et appréciés de la région. ».

Vous trouverez la recette du risotto ici.

En savoir plus sur nos cours d’italien à Vérone 

Salerno: Scialatielli ai Frutti di Mare

Scialatielli-ai-Frutti-di-Mare

Fabiola de notre école partenaire Accademia Italiana à Salerno recommande le Scialatielli ai Frutti di Mare:

« Salerno n’est pas une ville touristique et cela se ressent dans sa cuisine, qui est vraiment traditionnelle et associe des produits typiques comme la mozzarella di bufala, l’huile d’olive, les tomates s.marzano, les citrons de la côte amalfitaine et bien sûr, le poisson. Il est quasiment  impossible de ne choisir qu’un seul plat parmi toutes les spécialités savoureuses de la région, mais si vous passez dans le coin, il faut absolument que vous goûtiez au moins aux scialatielli ai frutti di mare, une variété de pâtes fraîches typiques cuisinées avec des fruits de mer ».

« Les scialatielli furent fabriquées pour la première fois en 1978, à Amalfi, par le chef Enrico Consentino. Leur nom vient d’un mot de dialecte qui est probablement né de la fusion de deux autres mots de dialecte : « scialare » qui signifie « profiter » et « tiella » qui signifie « la poêle » qui est utilisée pour préparer la sauce. Ce type de pâtes est fabriqué avec de la farine, de l’huile d’olive, du lait, du fromage de chèvre, du poivre et du sel. Ce qui les distingue des autres, c’est leur texture particulière, qui absorbe la sauce aux fruits de mer et aux truffes et donne un arôme délicat à ce mélange d’ingrédients savoureux et variés. »

Vous trouverez la recette ici. Testez également notre programme spécial « Italien, Gastronomie et Vin » à Salerno, qui comprend des ateliers pratiques de cuisine traditionnelle, des séminaires sur la cuisine et le vin, ainsi que des dégustations de vins de la région.

En savoir plus sur nos cours d’italien à Salerno.

Rome: Coda alla vaccinara

Coda-alla-vaccinara

Photo: Euge

Loris, conseiller au bureau ESL de Rome, recommande le coda alla vaccinara, un ragoût de queue de bœuf à la romaine.

« A l’époque, on laissait aux bouchers romains les parties de l’animal considérées comme grossières en récompense pour leur travail. Bien entendu, ils trouvèrent le moyen d’en faire un plat délicieux : le Coda alla vaccinara. Il s’agit d’un ragoût très riche qui se laisse mijoter. Il a souvent un léger goût sucré qui contraste avec le goût prononcé des herbes aromatiques. Une spécialité romaine incontournable ! »

Vous trouverez la recette ici.

Découvrez 10 choses à faire à Rome pour moins de €20 ou cliquez ici pour en savoir plus surnos cours d’italien à Rome.

Bologne: Tortellini 

Tortellini-in-brodo

Photo: paPisc

Giovanna, de notre bureau ESL de Bologne, recommande les Tortellini:

« Le plat typique de Bologne, c’est les Tortellini (ou turteléin, comme on dit ici). Une légende raconte que trois habitants du Mont Olympe, Mars, Vénus and Bacchus, furent chargés de résoudre le conflit historique qui opposait les villes de Bologne et de Modène. Une nuit, pendant leur voyage, ils furent hébergés dans un petit hôtel à la frontière des deux villes. L’hôte, subjugué par la beauté de Vénus, ne put s’empêcher de regarder dans sa chambre à travers le trou de la serrure. A la lumière de deux bougies, il ne parvint à distinguer que son nombril, qu’il décida de reproduire avec la pâte qu’il était en train de préparer. C’est la raison pour laquelle les Tortellinisont aussi appelés ‘nombrils de Vénus. »

« Aujourd’hui, Noël n’est pas Noël sans les Tortellini in brodo. Il faut absolument les goûter lors de votre passage à Bologne. »

Voici un petit poème italien sur les Tortellini

Quale cibo sopraffino
è il felsineo tortellino:
dentro al brodo di cappone
te lo mangi in un boccone,
se poi metti panna o ragù,
te lo gusti ancora di più.

Traduction

Quelle nourriture délicieuse

Que les tortellini à la bolognaise:
Dans leur bouillon de chapon

Tu les manges en une bouchée

Et avec de la crème ou de la sauce,

Ils sont encore meilleurs.

Lisez notre article sur Bologne (en anglais) ou découvrez nos cours d’italien à Bologne.

Toscane: Pappa al Pomodoro

Pappa-al-pomodoro

Photo: Mike65444

Giorgia, de notre école partenaire à Florence, recommande le Pappa al Pomodoro:

« Si vous parlez de pappa al pomodoro à un Italien, il entonnera un air célèbre: ‘Viva la pappa col pomodoro ….viva la pappa… pa… col po..po..pomodoro che è un capolavoro!’. Ce poème qui ne veut absolument rien dire fut rendu célèbre par Rita Pavone dans une fiction télévisée de la fin des années 1960 inspirée du roman italien pour enfants Gian Burrasca. Celui-ci raconte l’histoire d’un petit garçon difficile au tournant du 20ème siècle, que ses parents placèrent en internat, ne sachant plus que faire de lui. »

« Pappa al pomodoro est une des ces soupes typiquement toscanes qui associent des ingrédients très simples : tomates, pain, oignon et gousse d’ail, basilic et huile d’olive. Comme la plupart des soupes de Toscane, elle est assez copieuse car on y ajoute du pain pour la rendre plus riche et consistante. On a d’ailleurs créé cette soupe dans ce but : pour qu’elle soit nourrissante et qu’elle n’utilise que des ingrédients de base. Les personnes qui vivaient à la campagne n’avaient pas les moyens d’acheter de la viande et leur repas quotidien était constitué de légumes, de pain, de haricots et d’huile d’olive, qui sont des produits typiques de la Toscane. Il existe une autre soupe riche et tout à fait typique, la Ribollita … mais je vous en dirai plus la prochaine fois. Pappa al pomodoro se déguste de préférence avec un vin blanc léger de l’île d’Elbe aux notes fruitées et estivales. »

Si vous voulez manger un bon pappa al pomodoro à Florence, Giorgia recommande Trattoria Baldini. Et si vous vous sentez de le cuisiner vous-même, cliquez ici pour voir la recette.

En savoir plus sur nos cours d’italien à Florence.

Cela vous met l’eau à la bouche et vous donne envie d’aller en Italie ? Découvrez toutes nosdestinations pour un séjour linguistique en Italie et tous nos programmes Langue PLUS Cuisineà travers le monde.

Print Friendly