Huit fêtes indiennes fabuleuses

Existe-t-il un pays plus festif que l’Inde ? Dans le sous-continent, la profusion des hommes et des religions donne lieu à une multitude de fêtes et de festivals qui animent le calendrier indien toute l’année, du festival du temple de Kerala au carnaval de Goa…quelque peu revisité. Voici une liste des huit fêtes indiennes les plus spectaculaires.

Holi

Holi Festival of Colours

Photo:  Diganta Talukdar

Sans doute l’un des plus beaux festivals au monde, Holi est une célébration hindoue qui se tient chaque année au printemps. Devenue très populaire au sein de nombreuses communautés, elle est aussi connue sous le nom de « fête des couleurs ». Les festivités donnent lieu à une véritable explosion de couleur : dans les rues, on jette des pigments colorés sur les passants et on se laisse asperger en retour. A la fin de la journée, tout le pays est paré de couleurs éclatantes. Autre élément essentiel de cette tradition : le feu rituel d’« Holika Dahan » qui offre un spectacle magnifique après le coucher du soleil.

Diwali (Deepavali)

Diwali

Photo: Jasleeen Kaur

Célébrée dans tout le pays, la fête des lumières est l’un des temps forts du calendrier indien. Elle symbolise la victoire du bien sur le mal. La fête se déroule sur 5 jours et est honorée par les religions hindouiste, jaïniste et sikh. Le deuxième jour, des petites lampes et des pétards illuminent les maisons et les rues, annonçant les feux d’artifice du troisième jour. Diwali tombe généralement entre la mi-octobre et la mi-novembre.

Ganesh Chaturthi

Ganesh Chaturthi

Photo: Thejas Panarkandy

Cette fête en l’honneur de Ganesah, le dieu à tête d’éléphant, se déroule sur onze jours. Pour l’occasion, on construit d’immenses statues de Ganesah, que l’on installe dans les maisons et sur les scènes publiques et que l’on porte ensuite en procession dans les rues en chantant et en dansant. Les statues seront finalement immergées dans l’océan.

Carnaval de Goa

 Goa carnival

Photo: Goa Tourism

Tradition introduite à Goa par les Portugais, le carnaval s’est diffusé bien au-delà de la communauté chrétienne locale. La plus grande célébration, connue sous le nom de « intruz » (du portugais, Entrudo), a lieu dans la ville de Panaji. Pendant trois jours et trois nuits, le personnage carnavalesque de Rei Momo défile à travers l’Etat de Goa et on assiste à une explosion de musique et de couleurs dans les rues. Des défilés géants accompagnés de groupes live, de danses et de cortèges ont lieu dans toutes les villes de l’Etat.

Foire de Pushkar

Pushkar Camel Fair

Photo: Anaurag Agnihotri

Attirant des fermiers, des marchands, des villageois et une multitude de chameaux de tout le Rajasthan, la foire de Pushkar est un événement absolument unique. Pendant la première partie du festival, les animaux sont mis en vedette lors de courses et autres compétitions. La seconde moitié est consacrée aux cérémonies religieuses, avec notamment des cérémonies autour du lac sacré de la ville. Danses et chants rythment les festivités. Les hommes vendent leurs bêtes pendant que les femmes flânent sur les étals chargés de bracelets, de vêtements, de tissus et de textiles colorés. La foire a lieu en octobre/novembre et permet de découvrir une tradition de longue date.

Independence Day

Indian independence day

Photo: Dinesh Cyanam

« Sur les coups de minuit, alors que le monde dormira, l’Inde s’éveillera à la vie et à la liberté.  Il arrive un moment, très rare dans l’histoire, où nous quittons un monde pour rentrer dans un autre… l’Inde se redécouvre », Jawaharlal Nehru. Si bon nombre de fêtes indiennes sont devenues multiculturelles avec le temps, cette fête a toujours été célébrée par tous les Indiens, sans distinction de castes, de croyances ni de religions. Le 15 août est une journée nationale, durant laquelle les Indiens célèbrent avec enthousiasme la fin de la colonisation britannique et l’indépendance du pays en 1947.

Navaratri, Dussehra et Durga Puja

Ravana

Photo: Jeremiah Roth

Les plus grandes célébrations se déroulent à Delhi et Varanasi, où l’on construit de gigantesques effigies de Ravana, Meghnada et Kumbahkarna pour la fête de Dussehra, qui a lieu le dixième jour de Navrati. Des effigies de Ravana, démon à dix têtes et roi du Lanka, de son frère Kumbhakarna, de son fils Meghnad, sont érigées et brûlées au coucher du soleil. Elles sont remplies de pétards phosphorescents qui purifient l’atmosphère et illuminent le ciel.

Onam

Pookalam

Photo: Anoop Joy

Célébrée dans la province du Kerala, au sud du pays, durant le mois de Chingam du calendrier Malayaman (fin-août/début-septembre), Onam commémore le retour du roi Mahabali, sorte de roi démoniaque qui fut jadis à la tête de la province. Les Indiens décorent leurs maisons de tapis de fleurs, les « pookalam », pour accueillir le roi Mahabali. Le festival célèbre également la moisson et se termine par un grand déjeuner appelé « Sadya », après 10 jours de festin, de courses de bateaux, de musique, de danses et de processions spectaculaires.

En savoir plus sur nos séjours linguistiques en Inde.

Print Friendly