20 choses à faire pour moins de $20 à New York

Je pars pour New York aujourd’hui, je veux profiter au maximum de mon séjour, mais… je n’ai que 20 dollars en poche.

N’ayez crainte, pas besoin d’être Frank Sinatra ni d’avoir un gros budget pour vivre l’aventure new-yorkaise à 100% : il suffit de savoir où cherchez. Voici déjà 20 choses qu’il est possible de faire pour moins de $20 à New York.

Si vous avez d’autres suggestions ou bons plans, n’hésitez pas à nous les faire partager en postant vos commentaires.

Chaussez vos patins

new-york-skating

Photo: Eric Wittman

Le Riverbank State Park, au 679 Riverside Drive, est un parc magnifique à plusieurs niveaux, inspiré de l’architecture des toitures urbaines au Japon. On peut y jouir d’une vue splendide sur la Hudson River en toutes saisons. Quand vous aurez fini de vous détendre, rendez-vous au skating rink pour faire du patinage l’hiver ou du patin à roulettes l’été. L’entée coûte $1.50 et la location du matériel $6. (nysparks.com)

Prenez le ferry gratuit pour Governors Island…

Le weekend, pendant la période estivale, prenez le ferry à destination de Governors Island et explorez tout un pan de l’histoire new-yorkaise.

L’île garde encore les traces des différentes administrations coloniales qui s’y installèrent, dès l’arrivée des premiers colons Néerlandais. Plus tard, elle fut utilisée par l’armée et la garde côtière américaines. Bien que la ville ne sache qu’en faire, les forteresses et belles demeures qui dominent encore l’île figurent aujourd’hui parmi les plus beaux vestiges du passé de New York.

Deux fois par an, la jazz age lawn party ($15) fait renaître le monde de Jay Gatsby et de ses contemporains. Le reste de l’année, vous pouvez utiliser vos $15 pour louer un vélo pour deux heures.

Avec ses installations d’art, minigolfs et bars à cocktails en soirée, Governors Island est l’endroit parfait pour passer une après-midi d’été agréable sans se ruiner.

Le ferry pour Governors Island part du Battery Maritime Building, situé au 10 South Street, près du Staten Island Ferry, au sud de Manhattan.

…ou Ellis Island

Le Musée de l’Immigration d’Ellis Island vous donnera un aperçu de ce qui attendaient les immigrants à leur arrivée à New York, sous le regard de la Statue de la Liberté. La visite de 45 minutes avec audio-guide vous plonge dans la vie d’un nouvel arrivant tandis que les expositions vous permettent de découvrir plus en détail le contexte de la fondation de l’Amérique moderne. C’est gratuit, tout comme le ferry pour l’île.

…ou Staten Island

Staten-Island-Ferry

Photo: InSapphoWeTrust

La traversée en ferry jusqu’à Staten Island (siferry.com), d’une durée de 25 minutes et sur une distance de 8km, est gratuite et offre l’un des plus beaux points de vue pour admirer le port de New York. 20 millions de personnes font ce trajet chaque année, profitant ainsi d’une vue magnifique sur la Statue de la Liberté, Ellis Island et le skyline de Manhattan… ou enfouissant leur tête dans le journal avant une longue journée de travail.

…ou Brooklyn

New York ne se réduit pas à Manhattan. Les ferrys IKEA partent du quai n°11, derrière Wall Street, et conduisent à l’IKEA Red Hook de Brooklyn. Ils sont gratuits le weekend. En semaine, le trajet coûte $5 l’aller simple mais si vous présentez une preuve d’achat de $10 ou plus chez IKEA, le retour à Manhattan vous est offert. Autrement, présentez votre billet de ferry chez IKEA et ils déduiront $5 du montant total pour tout achat supérieur ou égal à $10 (avec quelques boulettes de viande, des pots de harengs et des mini Daims, on les atteint facilement!).

Le ferry est en service à partir de 14h en semaine et à partir de 11h le weekend.

Allez au spectacle (en plein air)

Chaque été, SummerStage présente plus de 100 spectacles gratuits dans 18 parcs répartis dans les 5 quartiers de New York City. On y trouve de tout, du théâtre à la danse, en passant par les concerts live ou les lectures de poésie. Pour plus d’informations, consultez le site(cityparksfoundation.org).

Assistez à un concert live à Prospect Park

bandshell

Photo: edenpictures

Le Bandshell (kiosque à musique, par opposition à fosse d’orchestre) est une scène magnifique située dans Prospect Park, où vous pourrez voir des concerts gratuits pendant le festival dédié aux arts du spectacle, Celebrate Brooklyn! (de juin à août). Dans les années 1940, les New Yorkais se livraient à des concours de jitterbug, de valse ou de foxtrot sur scène. Aujourd’hui ils préfèrent rester assis pour profiter de la musique en plein air.

Découvrez le parc de la « High Line »

Autrefois, les trains inter-cités traversaient le West Side de Manhattan au même niveau que la chaussée – système très dangereux, qui faisait régulièrement des morts. L’entreprise de chemin de fer de la ville engagea des hommes à cheval chargés d’agiter des drapeaux devant les trains, les “West Side Cowboys”. Il y eu encore des morts. On décida alors d’élever les voies sur une distance de 21km et il n’y eu plus d’accidents.

Retour aux années 1950. Aux Etats-Unis, le fret routier entre états supplante le fret ferroviaire. On décide de démonter la « High Line », dont l’état ne cesse de se dégrader. Après une longue campagne de revendication, un couple de New-yorkais a obtenu que les sections de la ligne qui subsistaient encore soient progressivement reconverties en réserve naturelle. Ouverte au public gratuitement, la réserve constitue un miracle de renouvellement urbain et une attraction new-yorkaise incontournable.

Allez boire un verre sur le toit d’un gratte-ciel

met-museum-rooftop

Photo: Missy S

Il va falloir vous contrôler si vous ne voulez pas que votre billet de $20 soit épuisé avant d’avoir payé les frais d’entrée (cover charges), mais il y a tant de bars sur les toits des immeubles chics de Manhattan qu’il serait dommage de passer à côté de cette expérience.

Le Plunge au sommet du Gansevoort Hotel, dans le Meatpacking District, est select et « bling bling », avec une vue splendide sur la ville, le Private Rooftop and Garden du Gramercy Park Hotel est select et « bling bling », avec une vue splendide sur la ville, le Salon de Ning du Peninsula Hotel est select et « bling bling », avec une vue splendide sur la ville, Le Bain est select et « bling bling », avec une vue splendide sur la ville et une piscine… enfin, vous voyez le genre, quoi.

Avec $20, vous pourrez prendre une bière ou un verre de vin dans n’importe lequel de ces bars, mais n’oubliez pas de mettre un peu de côté pour le pourboire obligatoire. Consultez le Time Outde la semaine pour connaître les bars les plus branchés du moment.

L’un des plus beaux toits de la ville est celui du Met Museum (en photo ci-dessus), qui dispose également d’un bar.

Faites-vous une toile au Kent Theater

Si les bars sur les toits et leur ambiance m’as tu vu ne sont pas trop votre truc, peut-être apprécierez vous davantage une virée au Kent Theater, au 170 Coney Island Avenue. Dans ce cinéma de Brooklyn, qui est l’un des derniers cinémas d’époque de la ville, le sol est poisseux et les toilettes ne sont guère mieux, mais le ticket coûte rarement plus de 6 dollars et il y a quelque chose d’authentique dans l’air – ou serait-ce la poussière ?

Profitez des musées gratuits (ou presque)

Comme leur nom l’indique, les “suggested donations” (littéralement, donations suggérées) ne sont que des suggestions. Au Metropolitan Museum of Art (metmuseum.org), à l’American Museum of Natural History (amnh.org) – et le samedi, de 17h45 à 19h45, au Guggenheim (guggenheim.org), vous pourrez ainsi admirer les œuvres de peintres de génie pour seulement quelques centimes. Ne vous en faites pas, la plupart des artistes étaient fauchés eux aussi!

Savourez un hotdog devant un match de baseball à Coney Island

coney-island

Photo: Shawn Perez

Chaque année à Coney Island, Nathan’s Hot Dogs organise le concours de qui peut avaler le plus de hotdogs en 10 minutes le 4 juillet. Celui-ci est retransmis à la télévision nationale. Vous pourrez profiter des succulentes saucisses de Nathan’s Hot Dogs toute l’année pour moins de $10.

Pour accompagner un hotdog, il n’y a rien de tel qu’un match de baseball. Les billets pour les matchs de Major League coûtent parfois très cher, mais à seulement quelques mètres des divertissements de Coney Island, vous pourrez voir jouer les Brooklyn Cyclones pour moins de $10 et vous imprégner de l’atmosphère d’un match de Minor League. Des feux d’artifice sont organisés tous les vendredis et les samedis.

Profitez des divertissements de Pier 25

Pier 25 à Tribeca fait partie d’un projet de $100 millions visant à réhabiliter les jetées de Battery Park City. On peut y faire du minigolf (pour seulement $5, qui seront reversés à des œuvres caritatives), du foot ou du volley. Enfilez vos patins sur la piste de patinage ou profitez des expositions du moment sur la jetée.

Promenez-vous sur le Brooklyn Bridge

brooklyn-bridge

Photo: Missy S

Autre façon de profiter du panorama emblématique de New York : une balade sur le pont de Brooklyn. Au-dessus de la route, les promeneurs profitent d’une promenade entièrement réservée aux piétons, mais prenez garde aux espaces entre les planches si vous portez des hauts talons. Appareil photo indispensable !

Participez à une visite guidée de New York

Explorer la ville au gré de vos envies est une excellente façon de découvrir New York, cependant parfois, rien ne vaut les commentaires d’un guide professionnel. De nombreux circuits guidés sont proposés dans toute la ville. N’hésitez pas à demander conseil à nos écoles partenaires pour connaître les meilleurs. Voici quelques-uns de nos préférés:

Dans le centre de Manhattan, le Grand Tour est gratuit et commenté par des historiens de la ville, Justin Ferate et Peter Laskowich. Le Grand Tour se donne rendez-vous le vendredi, à 12h30, dans la Sculpture court, au 120 Park Avenue (grandcentralpartnership.org).

Si vous souhaitez visiter le Grand Central Terminal, des audio-guides sont disponibles pour seulement $7 – cherchez le guichet “GCT Tours” dans le hall principal de la gare.

La New York Public Library propose des visites guidées gratuites tous les jours de la semaine, bien que la bibliothèque soient fermée le dimanche pendant l’été.

Il existe également des circuits dans Chinatown. Demandez conseil à votre école de langue. Si vous avez un petit creux, Joe’s Shanghai vend d’excellents dim sum!

Naviguez sur l’Hudson en kayak

hudson-kayak

Photo: Payton Chung

Downtown Boathouse est un organisme à but non lucratif qui propose au public des tours de kayak gratuits dans les eaux du port. Il vous suffit de vous présenter, muni de votre maillot de bain, dans l’une de ses trois antennes – au Pier 40, sur la 72ème rue, ou à Pier 96 -, de signer un formulaire de décharge et on vous donnera une veste de sauvetage, un kayak, une pagaie et quelques conseils pour manœuvrer votre kayak. Il existe des circuits courts et des circuits plus longs, pour les kayakistes chevronnés. Voir  downtownboathouse.org.

… ou louez une barque à Central Park

D’avril à octobre, le Loeb Boathouse (thecentralparkboathouse.com) à Central Park est ouvert tous les jours. Le lac baigné de soleil est un endroit merveilleux pour faire un tour en barque en amoureux ou peindre de belles aquarelles représentant des couples d’amoureux pagayant sur l’eau. La location du bateau est de $12 par heure, avec une caution de $20.

Régalez vos papilles à Union Square Greenmarket

Union-Square-Greenmarket

Photo: Maggie Hoffman

Techniquement, rien ne vous oblige à acheter quoi que ce soit au marché de Union Square. Mais après avoir goûté quelques-uns des nombreux échantillons culinaires sur les étales des 140 agriculteurs, pêcheurs et boulangers présents au Greenmarket les lundis, mercredis, vendredis et samedis, il y a des chances pour que vous sortiez de là avec un sac rempli de savoureux produits frais!

Faites des affaires au marché aux puces de Brooklyn

Bien avant qu’Urban Outfitters ne se mette à vendre des vêtements de seconde main en se faisant de grosses marges dessus, on pouvait déjà trouver de vraies bonnes affaires aux marchés aux puces de New York, sur des marchandises tout droit sorties des tiroirs, garages et armoires de la ville. Depuis 2008, Brooklyn Flea (brooklynflea.com) est devenu un lieu de premier choix pour dénicher des vêtements vintage ou neufs, des antiquités, des bijoux, de la musique et des bibelots. Consultez son site internet pour connaître son emplacement, car celui-ci varie selon les saisons.

Imprégnez-vous de l’ambiance du New York International Fringe Festival

Chaque année, au mois d’août, le New York International Fringe Festival propose, partout dans la ville, un grand nombre de spectacles en tous genres, de la danse au théâtre, en passant par les lectures de poésie et les spectacles d’humour. Les billets pour chaque représentation sont à moins de $20 – et partent donc très vite !

Assistez à un concert gratuit donné par les étudiants de Juilliard

Tous les mardis soirs à 20 heures, les étudiants ou anciens étudiants de cette prestigieuse école de musique new-yorkaise donnent un concert gratuit d’une heure dans le magnifique hall du 180 Maiden Lane. Une musique enchanteresse dans un décor enchanteur.

Allez voir un show au Slipper Room

slipper-room

Photo: Sean Savage

Le Slipper Room, au 167 Orchard St, est la plus grande salle de spectacles burlesques de New York. Les billets vont d’ordinaire de $10 à $15, ce qui vous laissera assez de change sur votre billet de 20 dollars pour vous payer une bière tout en regardant défiler sur scène les acrobaties, les tours de magie et un assortiment époustouflant de corsets féminins.

Flânez dans les galeries d’art de Chelsea

Le quartier aux alentours des 24ème/ 25ème / 26ème rues ouest (voir carte) accueille un certain nombre de grandes galeries d’art, qu’il est possible de visiter gratuitement. Par contre, si vous souhaitez ramener un tableau chez vous, cela risque de vous coûter un peu plus que 20 dollars…

Et si vous voulez avoir la paix… ressourcez-vous au Mahayana Buddhist Temple

Au 133, Canal Street, à Chinatown, ce temple bouddhiste est un oasis de calme au cœur de l’effervescence de la ville. Moyennant une donation de $1, vous pourrez revêtir une tunique et chercher la paix intérieure.

1, 2, 3, 4… whoa, voilà déjà 24 choses que vous pouvez faire à New York sans vous ruiner, voire sans débourser un sou ! Pendant votre séjour linguistique à New York, vous profiterez de tout cela et de bien plus encore tout en améliorant vos compétences en anglais en un temps record et en profitant d’une ambiance intensément multiculturelle. Contactez-nous pour plus d’informations concernant les différents cours proposés.

Merci à Alex Troesch, résident new-yorkais, pour son aide sur cet article.

Print Friendly